Les Français ne filent toujours pas le parfait amour avec les langues vivantes : selon un sondage de février, 60% des Français s'estiment pénalisés dans leur carrière par leur niveau en langues. Et alors qu'en France l'apprentissage de l'anglais ne commence qu'en CE1, de plus en plus de parents inscrivent leurs enfants très jeunes à des cours de langues.