Le Google chinois, Baidu, a fait ce mardi ses premiers pas à la bourse de Hong Kong où il a levé 2,6 milliards d'euros. Le titre n'a cependant progressé que de 0,8%. Déjà coté sur le Nasdaq, Baidu développe également des technologies pour véhicules autonomes.