Le groupe le reconnaît, ses performances sont bien en deça de ses propres attentes. Et ce début d'année est marqué par le Coronavirus. AB InBev estime que l'épidémie lui a déjà coûté une baisse des ventes de 285 millions de dollars en janvier et février.