Avec cette somme, la biotech liégeoise spécialisée dans le traitement des maladies respiratoires veut continuer ses études cliniques et construire ses propres laboratoires.