Près de 3500 emplois ont été supprimés en Belgique par ArcelorMittal depuis 2009, principalement dans le bassin liégeois. A l'époque le groupe sidérurgique employait 12 528 personnes dans notre pays, contre 9054 travailleurs actuellement.