Le ministre wallon de l'Economie a relativisé ce mercredi la rumeur selon laquelle un candidat était intéressé par la reprise des outils sidérurgiques liégeois. Il a toutefois confirmé qu'une piste est bien ouverte au Quatar, mais elle doit encore faire l'objet de discussions.