Après les longues négociations sur le maintien de l'emploi dans le bassin liégeois, ArcelorMittal réalise aujourd'hui qu'il va manquer de main d'oeuvre et de compétences pour faire tourner ses usines liégeoises. Il a donc annoncé son intention de réembaucher 469 travailleurs supplémentaires.