L'utilisation constante des ordinateurs et des smartphones provoque une "amnésie d'idéogrammes" en Asie, où jeunes et moins jeunes commencent à oublier la façon d'esquisser ces milliers de caractères élaborés. En Chine comme au Japon, les autorités tentent de sauver l'avenir de leur système d'écriture.