Le groupe français Atos a présenté ce mardi à Bruxelles ses nouveautés en matière de cybersécurité. Il a aussi dévoilé son tout premier simulateur d'ordinateur quantique.