Au Bangladesh, le trafic d'organes est particulièrement développé dans le district de Kalai, où des villageois pauvres vendent leurs reins pour plusieurs milliers de dollars.