Le centre Songhaï, créé il y a trente ans au Bénin par un prêtre dominicain qui voulait lutter contre la pauvreté et la malnutrition en Afrique, est devenu un exemple de développement agricole pour le reste du continent.