Pour les autorités ghanéennes, l'exploitation du pétrole et du gaz dans l'ouest du pays est l'une des priorités pour réduire sa dépendance énergétique, mais la population locale dénonce des dégâts fatals dans cette région agricole.