Si l'heure était surtout au recueillement au lendemain des attentats de Bruxelles, l'activité a aussi commencé à redémarrer dans la capitale. Dans le même temps, l'enquête des autorités a permis d'identifier deux des kamikazes à l'origine des attaques.