Pendant un demi-siècle, Elias al-Najjar a récolté le sel dans des bassins sur la rive libanaise de la Méditerranée. Mais aujourd'hui, comme ses collègues, cet homme de 93 ans redoute la mort de son métier. La production traditionnelle de sel le long de la côte, autrefois populaire au Liban, ne survit aujourd'hui que dans une seule localité balnéaire, celle d'Anfeh, à environ 80 km au nord de Beyrouth.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.