Grâce à des agents de santé communautaires dotés de téléphones portables, le Rwanda a mis en place depuis 2012 un système entièrement informatisé intitulé " RapidSms " afin de suivre au jour le jour les femmes enceintes du pays et lutter contre la mortalité maternelle et infantile.