De nombreux coiffeurs et beaucoup de compagnies de taxis sont en faillite virtuelle, alors que le secteur de la construction résiste mieux. C'est l'un des constat des projections réalisées par Trends Business Information.