Moins d'euphorie que les années précédentes au salon de Shanghai. Pour la première fois en presque trente ans, les ventes de voitures ont baissé en Chine. Les constructeurs occidentaux tentent de ce positionner dans un marché régional de plus en plus complexe.