La reprise du marché automobile européen s'est confirmée en octobre avec une croissance des immatriculations de 6,5% tirée par les grands pays de l'Union européenne, à l'exception toutefois de la France et de la Belgique.