Les régions sous contrôle du régime en Syrie s'apprêtent à réélire Bachar al-Assad, alors que la guerre civile semble tourner à son avantage face à des rebelles qui se déchirent et une communauté internationale très divisée.