Une semaine après l'intervention de la Réserve fédérale américaine, la Banque d'Angleterre a annoncé mercredi une réduction de ses taux à 0,25% pour aider l'économie britannique à faire face à l'épidémie de coronavirus. Cette baisse est la plus importante depuis début 2009, soit en pleine crise financière internationale.