Le secteur du cuir est en plein essor au Bangladesh, sous l'effet d'une demande en hausse en Occident de produits de maroquinerie à petit prix. Mais dans les tanneries, les ouvriers pataugent dans des produits chimiques toxiques qui mettent leur santé en danger et polluent l'environnement.