La Banque d'Angleterre a revu ses prévisions de croissance à la baisse, deux mois après les avoir relevées. La perspective d'un 'Brexit' dur inquiète de plus en plus au Royaume-Uni, surtout dans un contexte économique mondial dégradé.