Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, a choisi Michel Barnier, la "bête noire" des Britanniques, pour négocier la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne. Le message ne pouvait pas être plus clair.