€50 milliards, c'est le montant mensuel que la BCE serait prête à consacrer à son plan d'assouplissement quantitatif, selon la presse anglo-saxonne. Une rumeur que ne confirme pas l'institution de Francfort.