La Banque Centrale Européenne a intensifié son programme d'urgence de rachat d'actifs (PEPP). Pour faire face à la crise du coronavirus, l'enveloppe est augmentée de 600 milliards d'euros pour atteindre un total de 1350 milliards. Il en va de la préservation de l'économie dans la zone euro.