D'après le quotidien de Standaard, une scission serait envisagé chez Belfius. Le portefeuille d'investissement déficitaire hérité de Dexia serait ainsi repris par l'Etat. La banque dément une telle affirmation.