AB InBev a annoncé ce jeudi un très fort bond de son bénéfice net l'an passé. Le numéro un mondial de la bière a profité des synergies liées au rachat de son concurrent, le britannico-sudafricain SABMiller, en 2016.