En réaction à la mode éphémère et bon marché des géants de l'habillement, des stylistes berlinois recyclent des vêtements d'occasion, tentant ainsi de démontrer que la valorisation des déchets s'applique aussi au secteur du prêt-à-porter.