Une conjoncture économique morose, les attentats et la mauvaise météo n'ont pas aidé les commerçants cet été.