Ces hectolitres de petits lait vont bientôt finir en gaz, électricité et même engrais grâce à cette station de biométhanisation situé près de Charleroi. Le processus prends 2 à 3 mois et commence généralement avec des déchets agroalimentaires, qu'apportent parfois les agriculteurs eux même.