Les flèches de Bagan ont survécu aux guerres, aux séismes et à des siècles de climat tropical, mais depuis quelques années, les temples font face à une menace plus moderne: les échafaudages et le ciment.