Les infections par des logiciels malveillants qui "minent", c'est-à-dire produisent des cryptomonnaies sur les ordinateurs à l'insu de leur propriétaires ont bondi début 2018, selon un rapport publié mercredi par la société de cybersécurité McAfee.