La coopération sino-européenne en matière de brevets porte ses fruits. Les entreprises chinoises sont de plus en plus nombreuses à demander des brevets en Europe. Quant aux sociétés européennes, elles se tournent, elles aussi, davantage vers le géant asiatique pour innover.