Le ministère des finances table sur 14% de déclarations douanières supplémentaires en ce qui concenre les importation et 47 % de plus pour les exportations.