Baisser l'impôt des sociétés de 20 à 15%, c'est une des solutions proposée par Georges Osborne, le ministre des Finances britanniques, pour affronter l'après- Brexit.