Les chefs d'états et de gouvernement européens ont donné leur feu vert ce vendredi à la seconde phase des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union europénne, une phase qui s'annonce nettement plus ardue et dont l'issue reste incertaine.