Londres a fait ses propositions sur l'avenir des relations commerciales avec l'UE ainsi que sur sa frontière avec l'Irlande, plaidant pour une union douanière provisoire. Des propositions qui n'enchantent pas ses partenaires européens.