Le Brexit se précise et les acteurs économiques commencent à trembler. La perspective d'un "Brexit dur" dessinée par la Première ministre britannique aurait des conséquences majeures pour l'économie du Royaume-Uni, qui sortirait abruptement du marché unique. De quoi faire craindre le pire aux startups implantées à Londres.