Dès le 1er janvier 2018, les voitures diesel euro 0 ou euro 1 devront disparaître du paysage bruxellois. Les véhicules essence suivront en 2019.