La Commission européenne n'ouvre pas de nouvelle procédure en déficit excessif contre la Belgique en dépit d'un dépassement de la norme de 3%. C'est ce qu'a indiqué ce mercredi son vice-président, Valdis Dombrovskis, au cours d'un point presse.