Dans la vallée de Kazanlak, au fin fond de la Bulgarie, on a longtemps cru que les buttes qui parsèment le paysage étaient d'origine naturelle. Jusqu'à ce qu'une découverte accidentelle en 1944 révèle un splendide tombeau thrace, témoignage d'un civilisation qui reste méconnue, faute de moyens.