Le Bureau du Plan et l'Institut des Comptes Nationaux prévoient un PIB en hausse d'1% en 2015. C'est moins que le 1,5% annoncé initialement, et sur lequel le gouvernement avait basé son budget.