Sidi Moumen à Casablanca est surtout connue pour être la ville natale des kamikazes responsables des attentats de Casablanca en 2003. Dix ans après, peu de choses ont changé dans le bidonville, mais certains essayent d'améliorer la situation des habitants.