Alors que le président indépendantiste catalan a refusé de confirmer sa marche arrière dans la voie de l'indépendance, le gouvernement espagnol a décidé de poursuivre les démarches visant à suspendre l'autonomie de la Catalogne.