La biotech wallonne Celyad, cotée à la fois à Bruxelles, à Paris et sur le Nasdaq, a annoncé lundi un accord de licence exclusive en Asie dans l'immuno-oncologie, susceptible de lui rapporter jusqu'à 282 millions d'euros, hors royalties.