Deux anciens premiers ministres centrafricains s'affronteront le 31 janvier pour le second tour de la présidentielle. Un scrutin décisif dans ce pays régulièrement plongé dans les violences interreligieuses.