Elles ont en commun les jeux de l'enfance, un père général, et l'histoire tragique d'un pays qu'elles veulent toutes deux gouverner: l'ex-présidente socialiste Michelle Bachelet et l'ancienne ministre d'un gouvernement de droite, Evelyn Matthei sont opposées à la présidentielle chilienne du 17 novembre. Michelle Bachelet est toutefois largement favorite et pourrait l'emporter au premier tour.