Le débat sur l'avortement est relancé au Chili, après un nouveau cas de fillette violée obligée de mener sa grossesse à terme. Ce pays d'Amérique latine très conservateur est l'un des sept au monde à interdire l'interruption de grossesse dans tous les cas.