L'excédant commercial chinois a battu des records en 2014. Il a augmenté de près de 50% à 382 milliards de dollars. A priori plutôt favorable, cet indicateur masque en réalité l'essouflement du géant asiatique: les exportations ralentissent et les importations stagnent.