Les Etats-Unis ont annoncé la nuit dernière une longue série de chefs d'inculpation à l'encontre de Huawei et de sa dirigeante arrêtée au Canada à la demande des enquêteurs américain. Une annonce à laquelle la Chine n'a pas manqué de répliquer en accusant Washington de "manipulations politiques" dans cette affaire, qui risque d'encore envénimer les tensions entre les deux pays.

Erreur interne du serveur - LeVif

Malheureusement, la page ne peut pas être affichée. Le serveur connaît un problème temporaire. Réessayez plus tard.