Les Etats-Unis ont annoncé la nuit dernière une longue série de chefs d'inculpation à l'encontre de Huawei et de sa dirigeante arrêtée au Canada à la demande des enquêteurs américain. Une annonce à laquelle la Chine n'a pas manqué de répliquer en accusant Washington de "manipulations politiques" dans cette affaire, qui risque d'encore envénimer les tensions entre les deux pays.